Comment créer de la valeur ?

Devtech 50

Publicité : assurance automobile La Capitale


278 Flares 278 Flares ×

Nous avons souvent tendance à chercher de nouvelles façons d’innover en suivant les tendances et en créant de nouveaux besoins au lieu de répondre à des besoins déjà existants. Les entreprises qui créent une formule à la fois gagnante et rentable sont nombreuses. Toutefois celles qui réussissent sur la durée en créant de la valeur pour l’entreprise elle-même et pour leur communauté sont rares.

C’est ce que j’ai pu constater en écoutant la dernière formation de Devtech 50 donnée par Jacques Dénommée, directeur investissements, BDC Capital de risque. Elle portait sur la création de valeur en entreprise.

Cette formation m’a fait réfléchir sur plusieurs points. D’abord l’importance d’avoir une équipe en qui on a confiance avec qui il est possible d’analyser les principaux facteurs de risque d’une entreprise et d’évaluer les principaux défis. Ensuite, bien que la concurrence existe et existera toujours, il est possible d’éliminer la concurrence non pertinente.

Je partage avec vous les notes que j’ai prises lors de cette formation.

Qu’est-ce que la création de valeur ?

Créer de la valeur pour une entreprise c’est augmenter sa richesse. Plus précisément, c’est mettre en place des stratégies pour augmenter la fidélité de ses clients, lancer de nouveaux services afin de répondre à une demande, diminuer les coûts, se démarquer de sa concurrence, gérer de l’encaisse, racheter des actions, acquérir des entreprises, etc. C’est aussi se préparer à transférer votre entreprise. En augmentant sa valeur, vous aurez de meilleures conditions de vente. Vous assurez également sa viabilité à long terme.

En vérité, avoir une idée, aussi excellente soit-elle, ne suffit pas. Mais plus l’entrepreneur passera du temps à réfléchir à la façon de créer de la valeur, plus il risque de voir sa société se développer harmonieusement.» …

Et il ne faut pas sous-estimer l’importance de chacune des actions… Il faut accomplir une foule de petits gestes pour créer de la valeur. Chacun de ces gestes a une importance.

Source : Les rouages de la création de valeur / Christine Deslandes / Lesaffaires.com

Comment créer de la valeur ?

Il suffit d’abord de créer un comité avec des gens de confiance. Ces personnes doivent être en mesure  d’analyser les principaux facteurs de risque de votre entreprise et d’évaluer les principaux défis à relever. Cette analyse doit se faire dans tous les départements de votre entreprise : ventes/marketing; personnel/RH; finances; exploitation et gouvernance; ( communication, l’équipe de direction et l’efficacité du processus décisionnel.)

Travailler avec des gens en qui on a confiance est l’élément clé qui fera toute la différence selon Jacques Dénommée. La stratégie qui sera déployée devra répondre à plusieurs questions telles que :

– Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme ?
– Quels sont les services qui peuvent nous assurer des revenus à très long terme ?
– Dans quelle mesure pouvons-nous atteindre nos objectifs?
– Quel service fonctionne bien actuellement dans l’entreprise ?
– Comment les gens perçoivent notre entreprise actuellement ?
– En quoi sommes-nous différents des autres entreprises dans notre secteur d’activité ?
– Où vont actuellement nos dépenses ?
– Que pouvons-nous réduire comme dépenses ?
– Que pouvons-nous éliminer dans notre approche ou dans notre offre de services pour se démarquer autrement ?
– Que pouvons-nous ajouter dans notre approche ou dans notre offre de services pour se démarquer autrement ?
– Qu’est-ce qui doit être absolument à conserver dans notre approche ou dans notre offre de services pour se démarquer autrement ?
– Que pouvons-nous augmenter dans notre approche ou dans notre offre de services pour se démarquer autrement ?
– Que pouvons-nous ajouter / créer dans notre offre de services pour se différencier de nos concurrents directs ?
– etc.

Quand vous le faites, par définition, vous créez de la valeur à long terme, conclut M. Epstein. Créer de la valeur prend du temps. En fait, il est probable que les changements stratégiques et opérationnels nécessaires pour créer de la valeur ne porteront leurs fruits qu’après deux à cinq ans. Alors, ne remettez pas à demain ce que vous devez faire aujourd’hui.

…mais l’entrepreneur ne doit pas seulement se donner des objectifs, il doit aussi réfléchir à sa capacité de les atteindre.

Source : La création de valeur / PWC

Voici quelques façons d’y parvenir selon la BDC :

  • Réduire le gaspillage et les frais d’exploitation en adoptant des pratiques plus efficaces et en améliorant les processus
  • Stimuler les profits en augmentant la capacité de production ou en exploitant de nouveaux marchés
  • Lancer de nouveaux produits ou services afin de pouvoir mieux répondre à la demande
  • Mettre au point un plan environnemental afin d’ajouter de la valeur à l’offre de service de votre entreprise
  • Promouvoir le travail d’équipe afin que tous tendent vers un objectif commun
  • Diminuer le coût en supprimant les fonctionnalités qui ne sont pas essentielles auquel on ajoute une fonction inédite va apporter une nouvelle valeur.

Un exemple concret  :

Lors de sa présentation, Jacques Dénommée a fait référence au Cirque du Soleil comme exemple d’entreprise qui a sû créer de la valeur en éliminant sa concurrence la plus pertinente. Le schéma ci-dessous illustre très bien comment ils en sont arrivés.

En savoir plus ?

Je vous invite à consulter le blogue de Jaques Dénommée ainsi que le dossier comment créer de la valeur sur LesAffaires.com

En espérant que cet article puisse vous motiver à créer de la valeur pour votre entreprise et également vous rappeler de l’importance de penser à long terme pour la faire durer.


Pssssst : Vous êtes un entrepreneur établi depuis plus d’un an? Je vous invite à me rejoindre sur la communauté privée de Niviti. Cliquez ici pour faire votre essai gratuit de 30 jours »


  • Gerard Perron

    C’est intéressant à lire. Ce qui a le plus attiré mon
    attention est l’importance du travail d’équipe pour l’analyse de son
    organisation et la planification de l’action. Personnellement, j’attache
    beaucoup d’importance au travail d’équipe et au réseautage. Votre blogue m’encourage
    à continuer dans cette direction. J’ai aussi publié quelques blogues qui vont
    dans ce sens.

    Gérard Perron, PMP

    http://www.gerardperron.com

     

  • http://www.facebook.com/yannick.tremblay.37 Yannick Tremblay

    Les cheveux m’ont dressés sur la tête devant le fait que les ressources humaines ne soient pas mentionnées alors qu’ils sont un maillon indispensable à la réussite de ce modèle de croissance. Les ressources humaines ne sont-elles pas le chaînon unissant l’élite décisionnel au personnel producteur? De manière exagérée, nous pourrions considérer le modèle des Pharaons comme une réussite si on ce fiait à ce manifeste… Ou aurais-je mal saisis quelque chose?

  • kimauclair

    Bonjour Yannick . Merci pour ton commentaire pertinent. Je ne suis pas spécialiste du sujet, mais il est vrai que les ressources humaines pourraient être un élément à considérer.

  • Claude

    Tout ça est vrai, mais tout découle de la philosophie d’affaires. Si l’entreprise a comme but d’enrichir les clients en apportant des solutions efficaces et de faire vivre des émotions, tout le reste fonctionne. Si l’entreprise ne cherche qu’à enrichir ses actionnaires, tout le reste ne représente que des trucs non crédibles.

  • Pierre Longpré

    Une autre manière de créer de la valeur consiste à planifier le dévelpppement et la croissance du point de vue de la marque au lieu du point de vue du produit (ou service).

    La marque, dans la durée, est le principal actif (et richesse) du propriétaire et des employés. Avec l’éventuelle globalisation des normes comptables, un entrepreneur pourra faire valoir la valeur financière de sa marque à son bilan.

    La marque, cet actif immatériel, constitue la première valeur à considérer ( et évaluer) dans les cas de vente, transfert ou fusion d’entreprise.

    Ailleurs, en Angleterre, Nouvelle-Zélande, certains pays européens et états américains, les gens d’affaires ont compris la valeur de la marque.

    Dommage qu’ici on n’en tienne pas souvent, peu ou pas compte du tout !

  • Kim Auclair

    Merci pour cette information. je n’étais pas au courant. Bonne fin de semaine Pierre.

Plus de 500 entrepreneurs sont abonnés à mon infolettre


CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER

En plus de vous informer des derniers articles sur mon blogue, j'aimerais vous envoyer par courriel:

  • du contenu exclusif
  • des concours
  • et les dates de mes prochaines formations

Entrez votre nom et votre courriel ci-dessous


278 Flares Twitter 123 Facebook 31 LinkedIn 110 Google+ 14 Email -- 278 Flares ×
Lire les articles précédents :
Liste de blogues pour entrepreneurs

Une personne de mon entourage professionnel m’a récemment demandé si j’avais une liste de blogues à lui proposer. Je profite...

Fermer