Avoir son propre média est une démarche à long terme que je recommande fortement à tous mes clients.

Dans mes conférences, je rappelle souvent qu’il y a différentes façons de faire une communauté Web autour de vous ou de votre entreprise. Vous pouvez, par exemple, en faire une avec une forte présence sur Linkedin, Twitter, Facebook, Google +, etc. Vous pouvez aussi avoir un blogue. Et également décider d’utiliser un outil sur mesure ou déjà existant permettant d’avoir un espace d’entraide public ou privé ( forum et questions/réponses ) sur votre site Web.

Ce qui devient intéressant pour vous est lorsque vous décidez d’utiliser votre site Web ou votre blogue au coeur de votre stratégie web pour en faire un média et que vous le combinez à une forte présence sur les médias sociaux. Les retombées d’une telle démarche dépendent toutefois de vous, de votre équipe, et de l’énergie que vous y mettez. En ayant un calendrier de publication réaliste, vous constaterez des premières retombées après 3 et 6 mois d’activité. Vous gagnez donc à commencer le plus tôt possible.

Voici quelques raisons qui expliquent pourquoi, selon moi….

Vous vous ferez connaître autrement

Facebook, Twitter, Linkedin, Google +, ou tout autre réseau social ne vous appartiennent pas. Que faites-vous si Facebook plante ou disparait ? Avez-vous pensé à une alternative pour récupérer certaines de vos publications faisant référence à des nouvelles en lien avec votre entreprise ou encore des analyses et opinions ? Je vous conseille fortement d’y penser et de développer de nouvelles habitudes en concentrant vos efforts sur votre propre média. Quand vous trouvez, par exemple, un article qui attire votre attention et que vous désirez y ajouter de l’information complémentaire tout en faisant part de votre opinion, prenez l’habitude de le mettre de côté et d’en écrire un sur le sujet. Faites de même avec les vidéos que vous découvrez sur Youtube en prenant soin de préciser ce qui a suscité votre intérêt. En le publiant sur votre blogue, vous pouvez ensuite diffuser l’article sur les réseaux sociaux et créer de nouvelles interactions en posant des questions. Cela vous permet d’attirer du trafic sur votre site Web. Les nouveaux visiteurs peuvent ainsi, selon vos objectifs, s’abonner à votre infolettre, consulter votre offre de services, tester la démo de votre produit, etc. À partir des réponses obtenues sur les médias sociaux, vous serez ainsi inspiré pour rédiger de nouveaux articles.

Vous prendrez de la valeur

En ayant un meilleur trafic, votre média pourra devenir la cible de clients qui désirent se faire connaître à travers votre communauté. Des agences de publicité ou de relation publique peuvent, en effet, vous contacter pour parler d’un produit, d’un service ou d’une personne en particulier afin de lui donner de la visibilité autrement. Il ne s’agit pas ici de la publicité directe, mais bien de publicité personnalisée et sincère qui peut faire partie d’une campagne quelconque. Vous pouvez vous même ajouter votre média dans la stratégie de vos clients. Mon blogue, MacQuébec et celui de Niviti, par exemple, font partie de la stratégie Web de certains clients de Niviti.

Vous vous démarquerez dans votre secteur d’activité 

Premier arrivé, premier servi. Vous gagnez à agir le plus tôt possible, surtout si vous êtes dans un secteur d’activité qui n’est pas encore très présent sur le Web. En créant régulièrement des contenus, vous vous positionnez sur votre sujet et montrez votre passion pour votre secteur d’activité. Pensez aussi à parler de vos expériences. Parlez, par exemple, de certaines anecdotes produites avec vos clients ou encore des produits que vous avez testés. Si vous manquez d’inspiration pour ce qui est de la création de contenus, je vous invite à lire mon billet  : où trouver l’inspiration pour écrire sur votre blogue ?.

Vous aurez un meilleur contrôle de votre image de marque

En ayant votre propre média, vous prendrez un certain contrôle sur l’histoire de votre entreprise et sur ce qui doit être dit à votre sujet. Tout en restant honnête et cohérent, vous avez la possibilité de coucher celle-ci sur le Web en mettant en avant plan vos forces. Vous pouvez, par exemple, raconter vos meilleurs coups et réagir autrement en cas de crise. En présentant le côté humain de l’entreprise, en parlant de votre histoire, de votre vision, vous offrez, en quelque sorte, un voyage émotionnel et une meilleure description de ce que vous offrez et de ce que vous voulez accomplir avec votre communauté. Cette démarche peut être utile, entres autres, pour le recrutement de nouveaux employés et attirer de nouvelles opportunités d’affaires. Elle peut vous permettre également d’économiser certains frais provenant de firmes de relation public.

Vous rejoindrez votre clientèle cible plus facilement 

En adaptant vos publications à votre clientèle cible en fonction de ses besoins, vous pourrez la rejoindre plus rapidement. Lorsqu’elle cherchera de l’information dans Google, par exemple, il y a des chances qu’elle trouve votre blogue, car vous aurez peut-être déjà répondu à une de ses questions.

À vous la parole maintenant. Voyez-vous d’autres avantages à utiliser une telle démarche ? Y voyez-vous des désavantages ? 

J’aimerais beaucoup vous lire à ce sujet. 

RECEVEZ MON CONTENU EXCLUSIF

Plus de 2500 entrepreneurs se sont abonnés à mon infolettre. Faites comme eux et recevez des réflexions et nouvelles exclusives concernant l'avancement de mes projets. Inscrivez-vous maintenant !



  • Denis J. Bertrand

    Merci Kim. Je conseille une approche similaire à mes clients en développement de publics pour les arts et les sports.

  • Roger Godin

    Merci pour l’article.

    J’ai un projet pour créer mon propre média. Je veux continuer à utiliser les
    médias sociaux, mais comme tu as mentionné dans l’article ne pas être dépendant
    d’eux.

    C’est étrange comme ton article vient à la rencontre de ma réalité.

  • sylvain V bolduc

    N est ce pas mieux de créer un groupe et par ex. se joindre à 10 entreprises dans un industrie pour faire un contenu commun pour les consommateur du groupe ? J ai la croyance que le taux de désabonnement est moins élevé. Je me trompe?

  • http://www.kimauclair.ca/blog Kim Auclair

    Tout dépend des objectifs à atteindre, à mon avis.