8 preuves que le CV est désuet

J’ai récemment remarqué sur Linkedin une discussion qui a attiré mon attention. On se questionne entre autres de l’impact du CV aujourd’hui. Est-il encore utile? Est-il mort?

Personnellement, je suis de ceux qui croient que le CV n’a plus autant d’utilité qu’autrefois. Je crois également au fait que les nouvelles générations, en général, ne sont pas à l’aise avec la formule actuelle du CV.  Selon moi,  elle ne leur permet pas de mettre en avant plan leurs personnalités, passions, talents et compétences. Les nouvelles générations ont ce sentiment de vouloir se démarquer auprès des employeurs et se tournent davantage sur les réseaux sociaux ou autres supports innovants leur permettant de s’exprimer autrement.

Le CV est-il mort? Loin de moi de vouloir en faire une conclusion officielle. Je ne suis pas une spécialiste. Toutefois, il y a une chose dont je suis certaine, la formule du CV doit évoluer. Les entreprises doivent maintenant faire preuve d’innovation et d’ouvertures d’esprit pour recruter les nouvelles générations et faire place à l’innovation.

Je partage d’ailleurs l’avis de Julie Tremblay-Potvin sur le blogue de humanob qui mentionne qu’il s’agit simplement par habitude que les professionnels des ressources humaines continuent de l’utiliser.

Elle mentionne entre autres que le cv est appelé à disparaître, surtout avec les c et les y. Elle fait part également de 8 raisons qui confirment cette état de chose.

  1. Le CV est trompeur
  2. Le CV est un outil factuel aseptisé
  3. Le CV détourne les experts RH de ce qui compte vraiment
  4. Le CV est un outil statique qui ne correspond plus à notre époque dynamique
  5. Les membres des générations Y et C n’adhèrent pas au CV
  6. Le CV est exclusivement l’outil de ceux qui recherchent activement un emploi
  7. Le CV ne permet pas de récolter de l’information ou d’évaluer les valeurs, le style de vie, ni la personnalité du candidat
  8. La gestion des CV coûte très cher aux organisations

Je vous invite à lire l’article en question pour en savoir plus.

Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ MON CONTENU EXCLUSIF

Plus de 2500 entrepreneurs se sont abonnés à mon infolettre. Faites comme eux et recevez des réflexions et nouvelles exclusives concernant l'avancement de mes projets. Inscrivez-vous maintenant !



  • Isabelle Boutin

    Selon moi le CV est encore très demandé par les employeurs. Comme on le sait, la résistance au changement est très forte dans les organisations surtout au point de vue de l'embauche, et encore plus pour les emplois plus conventionnels (travail de bureau, d'usine, etc). En tant que chercheur d'emploi qui a moins d'expérience ou qui veut tout simplement changer de domaine c'est vraiment un obstacle.

    Le CV par compétences est selon moi plus dynamique qu'un traditionnel CV chronologique. Par contre, j'ai l'impression que bien des employeurs sont moins habitués à travailler avec cette méthode et ont donc de la difficulté à le comprendre et le valoriser.

    Bref tout cela est bien dommage parce que souvent la personnalité des gens est un point très important pour obtenir un emploi et on la voit très peu ressortir par la biais d'un bout de papier!

  • visiteur

    c'est pour ça que l'entrevue est là, le cv sert juste a faire connaitre notre cheminement académique et professionnel, mais j'ai déjà vu une variante assez interressante, le video cv

  • Ne pas sous-estimer certains réseaux sociaux comme Linkedin, mais aussi Twitter. Sans ce dernier, je ne serais probablement pas dans l'entreprise qui est venue me chercher en début d'année (j'étais travailleur autonome depuis 6 ans). J'ai connu le directeur des technologies lors d'un Tweetup. On se suivait depuis un moment, et cette rencontre a apporté quelque chose de plus. Twitter a remplacé le CV et le Tweetup a remplacé l'entrevue de sélection (avant l'entrevue traditionnelle avec les patrons et les ressources humaines).

    Je suis d'accord que le CV doit évoluer avec des méthodes plus dynamiques!

  • Je crois que le sujet de la pérénnité du C.V. est propre à l'ère de l'informatique. Linked In, par le profil des individus, est une forme de C.V., le C.V. ne disparaît pas, il se transforme.

    On a longtemps eu pour des débats à savoir si la radio allait disparaître à cause de la télé, la télé à cause du web, le c.v. à cause du web… le format papier est pratique car il peut être lu offline, à tête reposée sans un ordinateur, d'autant plus que beaucoup de gens ont de la difficulté à lire des textes à l'écran sur une longue période.

    Par ailleurs, c'est peut-être vrai que les Y et les C n'aiment pas le C.V. mais ceux qui exigent (les embaucheurs) un C.V. ne sont pas encore tous des Y et encore moins des C. 🙂

    Il y a une chose, il me semble, qui est intéressant avec le C.V. c'est la capacité des gens à être ordonnés et à rédiger une lettre de présentation et un C.V. conforme à certaines attentes. C'est bien beau la créativité, l'individualité, mais il ne faut pas écarter aussi la capacité à répondre à des exigences propres, que ce soit pour un projet, une réunion, des tâches spécifiques… créer un c.v. prend un peu de temps, certes, mais il démontre aussi notre capacité à produire un document synthétique et conforme aux pratiques établies.

    Ça fait old school mais je crois que plusieurs employeurs apprécient des candidats qui, tout en étant autonomes, créatifs et efficaces, sont capable aussi de se conformer aux attentes et exigences d'un contexte organisationnel.

    N'est-ce pas?

  • Les idées sont maladroitement développées.
    On ne commence pas un texte argumentatif par « Personnellement, je trouve que… »
    Non.
    Face aux nouveaux lecteurs, il faut adopter un démarche plus universelle. C'est-à-dire, évoquer le plan des principales idées qui vont être développées, sous forme d'accroche et de définition des termes.
    Ensuite, évoquer les idées pour lesquelles tu es favorable au CV, puis pour lesquelles tu n'es pas favorable. 

    De fait, le rendu serait plus apprécié des lecteurs car l'intérêt qu'ils porteront à ce débats se déploiera au vu des avis qui leur ressemblent.

    Ainsi, les commentaires ne seront pas en « désaccord avec toi », mais en réfutation avec l'avis pour lequel ils ne sont pas d'accord, ou pour lequel ils sont favorables.

  • Kim Auclair

    Merci beaucoup pour vos conseils. C'est très apprécié.

  • Kim Auclair

    C'est ce que propose Humanob, la vidéo et +

  • Je suis d'accord sur le point de transformation du CV pour les candidats et les entreprises.
    J'émets un doute sur le point #3 car un bon RH saura lire entre les lignes et pointer les petites (ou moyennes) incohérences.
    Peut-être faut-il voir aussi le CV comme un exercice de forme : savoir être synthétique et pertinent, sous contrainte?
    Qu'en pensez-vous?

  • Pingback: Pourquoi le CV est déjà mort ! | Recrutement Médias Sociaux()

  • Claire C.

    Je rebondis sur ce que tu dis Isabelle, car si le CV ne fait pas ressortir la personnalité, il suffirait peut être d'y ajouter des rubriques parlant plus de la personne que de ses compétences ; par exemple après les classiques rubriques sur les compétences, expériences pro et formations, pourquoi ne pas ajouter des rubriques « personnalité », « souhaits pour mon futur poste » voire « modalités » (indiquant le lieu de travail souhaité, le type de contrat etc…). un cv plus complet comme le sont les annonces d'offres d'emploi.