Le Défi Les Anges Financiers, une initiative de la Jeune Chambre de commerce de Montréal en collaboration avec Anges Québec, est une initiative permettant le maillage entre de jeunes entrepreneurs et des investisseurs privés québécois. L’événement est de retour pour une nouvelle édition. Cette année, Niviti est partenaire de services. À l’occasion, je vous présenterai quelques entrepreneurs finalistes des anciennes éditions.

Aujourd’hui, je vous présente Hicham Ratnani, co-fondateur de Modasuite, un concept unique de vêtements pour hommes construit autour de l’idée de mode personnalisable. L’objectif de l’entreprise est de redéfinir la façon dont les hommes peuvent acheter leurs vêtements en ligne, grâce à une approche personnalisée permettant d’obtenir une coupe parfaite et un style unique, agrémenté d’un accueillant service à la clientèle et d’une politique de satisfaction garantie.

Créée en 2009, Modasuite a débuté ses ventes en mars 2010 et a participé au Défi Les Anges Financiers en octobre 2010. Le 28 avril 2011, l’entreprise a annoncé sur son site Web qu’elle venait de recevoir un nouveau capital de démarrage garanti par Real Ventures, Anges Québec et Bolidea.

N’oubliez pas que votre but ultime n’est pas d’obtenir du financement, mais bien de réaliser et de faire fructifier votre projet d’entreprise, votre rêve. – Hicham Ratnani

Kim Auclair : Racontez-nous la première année de démarrage de votre entreprise. À quel type de difficultés avez-vous été confronté durant cette période par rapport au financement de celle-ci ?

Hicham Ratnani : Mon associé, Yifeng Song, et moi avons fondé l’entreprise en juillet 2009 et avons débuté les ventes en mars 2010. Il nous a donc fallu plusieurs mois afin de lancer toutes les étapes de notre opération. Puisque l’entreprise était verticalement intégrée, démarrer n’a pas été une simple aventure. Excluant nos partenaires de confection, nous contrôlons toutes les étapes : de la recherche des tissus & tendances, au design, en passant par la supervision de la production, le dédouanage, le transport international et bien sûr toutes les complications liées au marketing et à la vente sur internet, sans oublier un item de premier plan : le service à la clientèle. C’est donc une boucle complète qui offre un modèle économique très intéressant, beaucoup d’opportunités, mais plusieurs barrières au démarrage.

Par rapport au financement, puisque nous réalisons des ventes, nous avons pu générer des fonds rapidement. Nous avons aussi su profiter de tous les programmes (bourses, prêts) offerts aux jeunes entrepreneurs en démarrage. Nous avons donc été récipiendaires de financement grâce aux programmes suivants : Fondation du maire de Montréal, Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs, Jeune Promoteurs, Fonds locaux de développement. Nous remercions les gens qui ont cru en nous. Ces programmes sont d’excellentes avenues pour toute entreprise en démarrage.

Même avec cette aide et nos ventes, compte tenu de notre croissance et de nos ambitions, il était clair que notre besoin de financement était fort présent et nous étions constamment en recherche de fonds additionnels. Nous avons obtenu un premier financement privé d’un ange investisseur et entrepreneur en automne 2010. Obtenir un aviseur de haute qualité, un entrepreneur web chevronné nous a beaucoup aidé.

Lorsque j’ai vu le Défi Les Anges Financiers en octobre 2010, il était clair pour moi que nous devions y participer.

KA : Parlez-nous de votre cheminement depuis le Défi Les Anges Financiers. Qu’avez-vous réalisé ?

HR : Nous avons obtenu l’offre combinée des Anges Investisseurs+Real Ventures en février 2011. Passée l’étape des négociations et détails administratifs, nous avons obtenu le financement vers la mi-fin avril. Ayant soumis notre dossier pour participer au défi en octobre-novembre 2010, il est très vrai que le processus prend 4-6 mois.

Nous avons grandement évolué depuis mars-avril dernier. Avec nos nouveaux actionnaires et partenaires d’affaires, nous avons redéfini nos indicateurs de performance clef et nous les suivons religieusement. Nous avons augmenté les ventes mensuelles en moyenne de 30% chaque mois depuis les derniers mois. Nous avons également débuté la commercialisation de nos produits aux États-Unis et avons agrandi l’équipe.

KA : Quel genre de défis êtes-vous en train de relever en ayant des investisseurs privés comme partenaires de votre entreprise ?

HR : Il est certain que lorsque d’autres joueurs se joignent à l’équipe, il y a des petits ajustements à faire à tous les niveaux. Nous sommes très contents de notre relation avec nos investisseurs et ils nous supportent beaucoup. Ils nous mettent au défi de façon pertinente et constructive; leur apport est grandement apprécié.

KA : Qu’est-ce que ça change concrètement l’arrivée d’un investisseur comme Anges Québec ? Quels sont les changements dans vos habitudes par rapport à la façon de gérer votre entreprise depuis l’investissement ?

HR : Nous sommes très heureux de notre nouvelle relation avec Anges Québec ainsi que Real Ventures. Concrètement, l’arrivée d’investisseurs amène plus de suivi, plus de comptes à rendre. Nous suivons une série d’indicateurs-clefs chaque semaine. Ce sont des choses positives; c’est constructif et sain de se faire mettre au défi à tous les niveaux. De plus, avoir des investisseurs et entrepreneurs chevronnés dans son équipe nous offre la chance d’avoir des gens d’expérience avec qui nous pouvons discuter de nos idées/plans afin d’arriver à un meilleur produit et une meilleure expérience pour nos clients. Ceci nous donne aussi accès à un réseau et de nombreux conseils.

KA : Quel impact a eu votre participation au Défi Les Anges Financiers sur votre entreprise ? Auriez-vous réussi à attirer des investisseurs sans le processus de formation du Défi Les Anges Financiers ?

HR : La processus complet du Défi Les Anges Financiers est très formateur pour un entrepreneur. Le défi offre aux entrepreneurs un chemin clair et précis des étapes à suivre afin de pouvoir avoir accès à un réseau d’investisseurs de premier plan au Québec. Il n’y a pas beaucoup de tribunes aussi bien organisées pour celà à Montréal. Nous avons apprécié la formation. Puisque ceci n’était pas notre premier financement, nous savions déjà plusieurs items. Par contre, nous avons appris beaucoup et avons réalisé que nous aurions pu encore faire mieux…

KA : Qu’est-ce qui vous a marqué le plus suite à votre passage au Défi Les Anges Financiers? Quelles leçons avez-vous retenues ?

HR : Le processus en entier du Défi Les Anges Financiers a été une expérience très enrichissante pour nous. Même si nous étions déjà passé au travers du processus de financement, les multiples rencontres et présentations devant des investisseurs expérimentés nous ont forcés à nous questionner. Nous questionner encore plus profondément sur notre modèle, notre marché et notre positionnement. Nous avons donc non seulement obtenu du financement, nous avons aussi solidifié notre modèle et vision.

KA : Un entrepreneur pour vous c’est… ?

HR : Courageux, persévérant, visionnaire, allumé, motivé.

KA : Quels sont les 5 conseils que vous donneriez à un entrepreneur qui est à la recherche de financement pour son projet d’entreprise ?

HR :
• Posez-vous la question si vous voulez réellement du financement et si votre projet d’entreprise pourrait être intéressant pour des investisseurs. Si la réponse est non, vous perdez votre temps, car chercher du financement demande beaucoup d’énergie et le temps est la ressource la plus précieuse.
•  Organisez-vous, connaissez tous les chiffres sur votre entreprise, vos clients, votre marché, vos compétiteurs. Soyez prêt à vous faire mettre au défi à tous les niveaux. Allez chercher des livres, des articles, apprenez sur les investisseurs privés, les anges, les capitaux de risque.
• Tentez d’obtenir un mentor, un coach. Je ne parle pas ici d’un mentor général d’affaires, je parle d’une personne qui comprend et a vécu le processus. Idéalement, un entrepreneur qui a obtenu du financement plusieurs fois et a vendu son entreprise.
•  N’oubliez pas que votre but ultime n’est pas d’obtenir du financement, mais bien de réaliser et de faire fructifier votre projet d’entreprise, votre rêve.
• Cognez à toutes les portes. Foncez.

À propos du Défi Les Anges Financiers

Le Défi Les Anges Financiers a pour mission d’aider de jeunes entrepreneurs du Québec, âgés de 18 à 40 ans, à créer ou à développer leur entreprise en leur offrant l’opportunité de présenter leur projet à des anges financiers afin que ceux-ci y investissent temps et argent. Je vous invite à consulter le site Web du Défi Les Anges Financiers pour en savoir plus sur l’événement : www.angesfinanciers.org.

RECEVEZ MON CONTENU EXCLUSIF

Plus de 2500 entrepreneurs se sont abonnés à mon infolettre. Faites comme eux et recevez des réflexions et nouvelles exclusives concernant l'avancement de mes projets. Inscrivez-vous maintenant !