Selon moi, chaque entrepreneur doit être en mesure de faire son propre chemin et son propre jugement d’une situation. Une bonne façon pour lui d’y parvenir est d’apprendre continuellement grâce aux expériences des autres. Il doit comprendre ce qu’il fait et pourquoi il le fait. Il ne doit pas se fier qu’à un seul avis ou qu’à une seule façon de faire.

En utilisant cette méthode, j’ai accès, pour ma part, à plusieurs commentaires qui ont un impact important dans mes décisions. Plus que si je consultais seulement une seule personne.

J’ai constaté avec le temps que beaucoup d’entrepreneurs oublient ce détail important.  Je vous partage donc différentes façons d’y parvenir.

Les voici.

Être mentoré

Le mentorat a eu un grand impact sur moi. Je l’ai souvent répété sur ce blogue. Le mentor, qui souvent travail ou a travaillé dans un domaine différent que le vôtre, vous aide non seulement à vous développer en tant qu’entrepreneur, mais se concentre aussi sur vous et votre savoir-être entrepreneur. Tout en vous partageant ses expériences d’affaires, il vous permet, entre autres, de prendre du recul afin de mieux évaluer les options possibles qui vous mèneront à une meilleure décision d’affaires. La fondation de l’entrepreneurship possède une page sur son site Web affichant les détails pour être mentoré. Je vous invite à la consulter.

Participer à des groupes de perfectionnement collaboratif

Les groupes de perfectionnement collaboratif sont des groupes permettant aux entrepreneurs de se rencontrer à une fréquence déterminée à l’avance. Une fois par mois, par exemple. Ils vont chercher ensemble de l’énergie qu’ils ne trouvent pas nécessairement avec leur entourage. À chaque rencontre, les entrepreneurs échangent sur une thématique précise en fonction des besoins des personnes faisant partie du groupe qui est généralement composé d’entrepreneurs et travailleurs autonomes dont l’expertise n’entre pas en compétition. Même si la formule de base est semblable, il existe différents types de groupes. J’ai, pour ma part, déjà fait partie du club des mentorés de la Fondation de l’entrepreneurship. Je sais que le SAJE entrepreneurs offre également ce type de services. Vous pouvez également vous renseigner sur les groupes Mastermind.

Lire régulièrement des biographies d’entrepreneurs

Chaque entrepreneur à un parcours qui lui est propre. C’est donc intéressant de lire différentes biographies d’entrepreneurs. Entrepreneurs connus ou pas du public, il y en a beaucoup sur le marché. J’ai pour ma part appris beaucoup en lisant le parcours de Cora Tsouflidou, Steve Jobs et Jean Coutu. Ce sont des entrepreneurs différents, mais qui vivent à certains moments certaines phases que vous pouvez traverser. C’est toujours plaisant de pouvoir se reconnaître au travers de grands leaders.

Aller à des conférences ou événements spécialisés

Assister à des conférences ou des événements qui mettent en avant plan des témoignages d’entrepreneurs qui ont  réussi ou qui ont vécu des difficultés en affaires est aussi une très bonne façon d’apprendre. Il existe des conférences spécialisées comme FailCon, qui depuis 2009, permet à des entrepreneurs de raconter à l’assistance leurs plus grands échecs en carrière. Ce type d’événement peut être très enrichissant pour vous.

Partager votre expérience ouvertement

Le partage est une excellente façon de recevoir des commentaires pouvant améliorer nos réflexions et expériences en affaires. En tenant un blogue et partageant vos expériences et apprentissages avec votre communauté, vous pouvez recevoir des commentaires provenant d’entrepreneurs vous racontant leur vécu par rapport à une situation semblable à la vôtre. Ce qui peut être grandement utile. Vous pouvez faire la même chose sur les médias sociaux tout en restant transparent. Dans les groupes Linkedin, par exemple.

Apprenez-vous comme moi, plus facilement par le vécu des autres ? Y a-t-il des activités ou méthodes que vous utilisez que je n’ai pas mentionnés ? J’aimerais beaucoup les connaître.

Comment apprendre grâce aux expériences des autres
  • http://www.facebook.com/malanciault Marc-André Lanciault

    Mercu pour la metion Kim. Et excellent billet, comme toujours :)

  • Pingback: Comment apprendre grâce aux expéri...()

  • http://twitter.com/Olivier_Lambert Olivier Lambert

    Nice le billet! Tout ce que tu dis est très vrai, peut-être pour approfondir, on pourrait parler qu’on éprouve bc de résistance à actuellement apprendre des erreurs des autres et des rationalisations qu’on se fait. Du genre… Ça ne m’arrivera pas. Moi je ne vais pas faire cette erreure. Et bref, notre tendance générale à se penser plus fins qu’on est!

  • http://twitter.com/KimAuclair Kim Auclair

    C’est souvent le cas 😉

  • Karine Phaneuf

    J’ai particulièrement aimé lire The Way to the top de Donald Trump. Ce livre présente les meilleures et moins bonnes pratiques d’une panoplie d’entrepreneurs que Trump côtoie… J’aime aussi écouter des émissions du type Les Dragons à Radio-Canada (on apprend parfois certaines notions de base ou du moins, ce qu’il ne faut pas faire lorsqu’on tente de trouver des investisseurs…) J’aime aussi étudier le profil, l’histoire des gestionnaires des entreprises que j’aime. Dernièrement, j’mangeais un bon Big Mac extra sauce et je me suis dis. Hey, je ne connais pas l’histoire derrière McDo… j’vais donc aller étudier cela un peu… même chose pour Walt Disney (lors d’un retour de voyage). J’aime connaître l’histoire des gestionnaires qui ont bien réussi…

  • Pingback: Comment apprendre grâce aux expéri...()

  • JB François

    Merci pour le billet ! Rester en veille permanente me paraît un bon moyen d’avancer, analyser ce que font ses collègues, ce qu’ils font de bien ou de mal, discuter avec ses partenaires (clients ou fournisseurs), et analyser ce que font les autres en se renseignant sur le web.

  • http://www.dashthis.com/ Paul Dumas

    Bonjour Karine, tu parles de Donald Trump. L’émission « The Apprentice » a été pour moi une immense source pour apprendre. J’ai écouté cette émission religieusement à toutes les semaines.