Du 20 février au 9 mars dernier, j’ai entrepris mon premier voyage solo. Je voulais vous revenir rapidement sur cette expérience, mais le travail m’attendait à mon retour et je n’ai pas vraiment arrêté depuis. Juste pour vous donner une petite idée, le 11 mars à 8H AM, je donnais une conférence alors que j’étais revenue dans la soirée du 9 mars avec un décalage horaire à récupérer. Et, au moment d’écrire ces lignes, je ne le réalise pas encore à 100% que j’ai effectué ce voyage. C’est, à la fois, comme un rêve qui vient de passer et une des plus belles expériences de ma vie. D’ailleurs, lorsque j’ai la tête plus reposée, je ne cesse de penser à repartir de nouveau. Mon seul regret, c’est de ne pas l’avoir fait plus tôt. Pour vous convaincre que le voyage solo est une expérience que vous devriez vivre au moins une fois dans votre vie et pour vous aider à y parvenir, je vais dorénavant vous partager mes expériences ( parce qu’il va y en avoir d’autres !!! ). Je suis convaincue que voyager davantage peut vous aider à développer des compétences entrepreneuriales, surtout si vous êtes, comme moi, une personne très occupée sur le plan professionnel. Par ce premier article, je vous énumère les raisons pourquoi vous ne devez pas passer à côté de cette aventure.

Vous augmentez votre confiance en soi

Ma réflexion a débuté en 2013 après une discussion avec une amie ( allô Marie-Pier ) qui m’a inspirée pour la rédaction de l’article Pourquoi le voyage est gagnant pour un entrepreneur. Puis, j’ai mis ce projet de côté, car je devais me concentrer sur mon entreprise. Vers la fin de 2015, cette réflexion est remontée en surface alors que je ne cessais de tourner en rond avec plusieurs aspects de ma vie professionnelle et personnelle. Le déclic s’est fait rapidement. En constatant qu’il y avait un trou dans mon calendrier, je me suis dit, c’est maintenant ou jamais ! Cette expérience m’a non seulement permis de me découvrir davantage comme personne, mais m’aide aussi à traverser des moments plus difficiles. Maintenant, plus rien ne m’arrête. J’ai eu une dose d’énergie. Je sais de ce que je suis capable de faire et j’ai le goût d’aller plus loin dans ma carrière.

À mon départ à Londres. Sur cette photo, je suis en Haute-Normandie.
Sur cette photo, je suis en Haute-Normandie. C’était mon départ pour Londres.

Vous pourrez avoir les réflexions nécessaires pour bâtir une entreprise à votre image

Administrant un espace de coworking à Québec, je me suis réservé du temps pour faire du développement d’affaires et par la même occasion regarder ce qui se passait ailleurs dans ce domaine . Durant chaque rencontre ou visite, j’ai tenté de comprendre pourquoi certaines personnes ou certaines organisations optaient pour tels ou tels choix. J’ai été beaucoup inspirée et cela m’a aidée à définir une opinion propre à ce que je voulais bâtir comme espace de coworking. J’en suis donc ressortie avec plusieurs idées et une nouvelle vision de la façon dont je veux faire grandir mon entreprise.

À Paris, j'ai visité l'Espace coworking CoworkCrèeche, destiné aux nouveaux parents
À Paris, j’ai visité l’Espace coworking CoworkCrèeche, destiné aux nouveaux parents

Vous ferez des rencontres inoubliables

Pour éviter le sentiment de solitude, je n’ai pas hésité une seule seconde à aller parler à des gens que je ne connaissais pas. Pour l’hébergement, j’ai décidé de faire du couchsurfing d’abord en faisant appel à mon réseau de contacts et en allant directement sur le site couchsurfing.com. Les personnes qui m’ont reçue sont principalement des hôtes qui ont la passion du voyage et qui en offrant leur hospitalité, se font des contacts partout dans le monde. J’ai donc eu l’occasion de rencontrer plusieurs personnes avec des parcours différents tant sur le plan personnel que professionnel. Je me suis intéressée à leur culture et à leur façon de voir la vie en général. Et l’effet a été magique sur moi. J’ai appris beaucoup de choses en si peu de temps. Donc, si, tout comme moi, vous avez toujours eu de la difficulté à l’école avec les notions théoriques, peut-être que voyager vous aiderait à vous développer autrement et serait très bénéfique pour avancer dans vos projets de carrière.

couchsurfing londres
Mon lit, à Londres

Vous gouterez à la liberté

Dans la vie de tous les jours, comme entrepreneure, je suis entourée de personnes de confiance qui me conseillent à gauche et à droite pour me développer en tant que femme d’affaires, mais aussi pour m’aider à une seine gestion et administration de mon entreprise. C’est tout à mon avantage. Mais avouons que, des fois, j’ai besoin de prendre du recul pour me retrouver avec moi même. Être libre, mais surtout être en mesure de comprendre et d’assumer chacune de mes actions, m’a beaucoup aidée à prendre conscience de mes décisions. J’ai eu l’occasion de créer mes propres expériences. J’ai été maître, en quelque sorte, de mon bonheur au quotidien. C’est moi seule qui décidais quoi visiter et à qui je voulais me joindre pour faire de nouvelles connaissances. Même si j’ai eu de très bons conseils de ma cousine ( merci Josée ) pour le fonctionnement des transports en Europe, j’ai pu faire ce que j’ai voulu et au moment où je le voulais. Et ce, tout en respectant mes engagements professionnels à distance grâce au décalage horaire qui me permettait de suivre mes projets en fin de journée, c’était l’idéal.

Au travail, à Paris
Au travail, à Paris

Vous comprendrez que vous pouvez avoir votre propre définition de décrocher de votre travail

Pour certains, décrocher de son travail veut dire aller dans le Sud, profiter de la plage et de la mer, loin de ses outils technologiques et ne rien faire et c’est très bien ainsi. Pour d’autres, tout comme moi, c’est se permettre aussi de travailler à partir de n’importe où, en connaissant bien ses limites, tout en se réservant de bons moments avec ses proches ou avec de nouvelles connaissances. Selon moi, c’est très bénéfique et reposant de pouvoir combiner le plaisir, le travail et l’aventure du voyage. Ayant fait l’expérience maintenant, je ne laisserai plus jamais personne me dire que je ne sais pas décrocher ou encore prendre de vraies vacances.

Vous aurez le sentiment d’avoir accompli un projet par vous même

Un de mes amis ( allô Jean-Luc ) m’a fait comprendre qu’il fallait que je profite au maximum de ce premier voyage solo pour en ressortir grandi étant donné que je quittais mon entreprise pour la première fois pour une durée aussi longue. Il m’a donné le défi d’ajouter deux autres villes à mon itinéraire ( je vais vous en reparler dans un autre article ). Au départ, je me suis dit que c’était impossible à réaliser. Je me demandais comment j’allais m’en sortir aussi, car je ne suis pas bilingue. Mon entourage me disait aussi de ne pas trop en ajouter parce que je partais seulement 19 jours. Et selon eux, j’allais être épuisée. J’ai quand même ajouté deux nouvelles destinations à visiter. Et croyez-moi, il n’y a rien de plus enrichissant que d’avoir le sentiment de se dépasser pour arriver à un objectif précis.

Amsterdam voyage
À Amsterdam

Évidemment, je pourrais en ajouter d’autres. Il s’agit ici de ma propre expérience. J’espère tout de même que je vous ai donné le goût de voyager. Et pour ceux qui ont déjà vécu l’expérience du voyage solo, quels effets bénéfiques de partir seul en voyage vous ajouteriez à cette liste ? Je suis curieuse de les connaître.

A+

RECEVEZ MON CONTENU EXCLUSIF

Plus de 2500 entrepreneurs se sont abonnés à mon infolettre. Faites comme eux et recevez des réflexions et nouvelles exclusives concernant l'avancement de mes projets. Inscrivez-vous maintenant !



  • Jennifer

    Contente de voir que tu as aimé ton premier voyage 🙂 À quand le prochain?

  • Certainement en juin, mais cette fois-ci une semaine en groupe à Nantes ( Délégation ). Pas de sac à dos. J’en ai prévu un autre avec des amis l’an prochain, mais avec sac à dos, car on va se déplacer beaucoup. Je vais donc pouvoir comparer si je préfère seul ou en groupe.

  • Harmony Com

    En tant que femme, tu n’as pas peur quand même parfois ?