Faut-il avoir le profil d’un vendeur pour partir sa propre entreprise ?

Faut-il être un bon vendeur pour démarrer sa propre entreprise ? Cette question sur le groupe Linkedin de la Fondation de l’entrepreneurship  a retenu mon attention.

Je fais partie des gens qui ont parfois une mauvaise image des personnes de type «vendeur». Surtout ceux qui sont prêts à tout faire pour nous vendre un produit ou un service quelconque qui souvent ne les intéresse même pas.  Ceux qui mettent de la pression sur leurs clients, les harcellent , qui s’acharnent  envers eux dans le seul but d’en retirer des bénéfices rapidement sans nécessairement croire à leur produit ou à leur service qu’ils offrent. Il y a de l’exagération de ma part, vous me direz, mais c’est pourtant une caricature qui se rapproche de la réalité de plusieurs vendeurs.

Tout entrepreneur peut être vendeur

Les réponses sur Linkedin m’ont fait réfléchir. Je comprends que tout entrepreneur peut être un vendeur. Ce qui va différencier l’entrepreneur-vendeur et le meilleur des vendeurs, c’est la relation qui se ressent de part et d’autre après la vente. C’est l’entrepreneur-vendeur, à mon avis, qui va vouloir continuer d’entretenir une relation humaine et à long terme avec le client.

Savoir vendre n’est pas inné pour plusieurs entrepreneurs. C’est mon cas et je dois prendre en considération que la vente fait partie de mes tâches.

Ce secteur d’activité est un mélange de marketing, de communication, d’idées, de solutions, etc. Lorsqu »il doit vendre, l’entrepreneur doit, entre autres,  savoir se vendre, présenter par écrit ou à vive voix son entreprise ainsi que ses services avec passion, connaître sa clientèle cible et ses besoins et convaincre d’autres personnes à travailler avec lui.

Alors, peut-on dire qu’il faut avoir absolument un profil de vendeur lorsque l’on démarre son entreprise. Je dirais que non, mais il s’agit d’un grand atout.

Pour ceux, qui comme moi, n’ont pas ce talent inné, il faut développer cette compétence. Il faut également être patient et s’entourer le plus tôt possible de personnes compétentes et complémentaires à nous.

Pour ma part, j’ai trouvé qu’il était plus difficile de le faire dans les débuts. Après un certain temps toutefois, j’avais plus de crédibilité et une meilleure idée d’où je m’en allais et il fût plus facile pour moi d’approcher de nouveaux clients.  J’admets, par contre, que je consulte beaucoup de personnes pour m’accompagner. Je trouve important d’avoir une bonne base avant de déléguer certaines tâches reliées à ce domaine à une autre personne.

Vous en pensez quoi ?

4 Commentaires

  1. Hex-Hit

    Un élément que tu ne mentionnes pas c’est que le vendeur « type » prend sa commission et ne s’inquiète pas du reste. L’entrepreneur même si il n’est pas un vendeur né, à conçu son produit, à la sueur de son front, en a vu les améliorations et le connait par cœur. Il est toujours curieux de trouver de nouvelles fonctions ou possibilités à son produit. Par cette relation de proximité au produit l’entrepreneur à un énorme avantage.

    De plus si un client mentionne des lacunes au produit, pour l’entrepreneur ça peut représenter, à l’extrème, jusqu’à la fermeture de l’entreprise. Pour le vendeur il n’aura qu’à se trouver un autre travail.

    Réponse
  2. Pierre Michel Bazire

    Bonjour
    madame Auclair,

    Votre question est très pertinente qui demande
    une réponse beaucoup plus précise que ce bref commentaire que je vais
    vous laisser ici.

    D’entrée de jeu, votre perception des vendeurs
    dénonce de votre propre aveu un mal à l’aise face à la tâche en soi:

    « Ceux qui mettent de la pression sur leurs
    clients, les harcellent, qui s’acharnent envers eux dans le seul but d’en
    retirer des bénéfices rapidement sans nécessairement croire à leur produit ou à
    leur service qu’ils offrent.. »

    Mon entreprise me permet de rencontrer de nombreux
    entrepreneurs d’une grande créativité qui en contrepartie on beaucoup de
    difficulté à mettre valeur leur produit et encore plus à se mettre en valeur eux mêmes.

    Créer et vendre sont deux actions complètement distinctes, qui demandent des compétences entièrement différentes, de la je considère qu’il est important de bien évaluer ses compétences et habiletés à vendre (motiver le client à acheter) quand vous envisager vous lancer dans l’entrepreneuriat et que lors de la rédaction de votre plan d’affaires/action il sera peut-être sage d’ajouter une ligne pour un salaire de vendeur professionnel.

    Merci,

    PMB

    Réponse
    • Kim Auclair

      Merci beaucoup pour votre commentaire très pertinent.

      Réponse
  3. Claude Ananou

    Bonjour Kim,
    Comme beaucoup de gens qui sont mal à l’aise avec la vente, tu prends le problème à l’envers avec la fonction « vendre ».
    Vendre, c’est avant tout « aider à acheter », c’est à dire permettre au client de mieux comprendre son besoin, car à titre d’entrepreneur, nous devrions être celui qui comprend mieux les besoins de nos clients que ceux-ci pourraient les exprimer (dixit Steve Jobs).
    D’où notre approche SynOpp (c), qui donne autant d’importance à la notion d’identification au besoin.
    Un entrepreneur n’a pas d’autres choix que de savoir minimalement comment « aider ses clients à acheter » (vendre), car au début il ne pourra se « payer » un bon vendeur, ceux-ci sont rares et demandent de fortes rémunérations et préfèrent travailler pour des entreprises bien établies.
    Même Mark Zuckerberg a du mettre le prix pour débaucher Sheryl Sandberg.
    Vendre, c’est satisfaire un besoin et devient très gratifiant et en plus c’est payant.
    À titre de vendeur, nous n’avons pas à aimer notre produit, ce qui est souvent un handicap, car nous allons juger le produit d’après nos besoins ou valeurs, alors que ce sont ceux du client qui sont importants.
    Il existe des techniques de vente, mais c’est encore en développant son empathie, qu’on devient un excellent vendeur.
    Claude
    P.-S. Notre 3e édition du MOOC sur le démarrage d’entreprise vient de démarrer: http://www.cours.edulib.org

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Kim Auclair

Salut! Moi c'est Kim
Mon talent et mon travail est d’aider les entrepreneurs et travailleurs autonomes à se faire connaître dans les médias et multiplier les opportunités d’affaires. En savoir plus sur moi



Travailler avec Kim Auclair