Les chefs d’entreprises sont-ils tous entrepreneurs ?

Avec les années, l’entrepreneuriat a beaucoup évolué en fonction des changements importants dans notre société. On a, par exemple,  différents types d’entrepreneurs et différentes visions de l’entrepreneuriat. Des notions importantes ne doivent toutefois pas être oubliées. Je vous partage une réflexion personnelle suite à la lecture de l’article  «L’entrepreneur, ce grand inconnu» de Bertrand Lemaire. J’ai trouvé, entre autres, qu’il avait un lien avec mon article «Entrepreneur ou gestionnaire» ?

L’auteur fait référence au fait que l’entrepreneur n’est pas nécessairement propriétaire de tout ou en partie de l’entreprise. Il ajoute qu’un créateur d’entreprise est en général minoritaire dans sa propre société et c’est bien son talent qui fait que des personnes le rejoignent, à commencer par des investisseurs. Son pouvoir lui est souvent accordé à la confiance , pas à ses droits de propriété.

Tous les chefs d’entreprises sont-ils des entrepreneurs ? La réponse est clairement négative. Beaucoup de chefs d’entreprises, surtout de grandes entreprises, sont là pour appliquer une politique et une stratégie voulues par les actionnaires, les financeurs. Ils ne créent rien par leur propre talent.

Les propos de Bertrand Lemaire sont justes , à mon avis. C’est bien sûr une vision à très long terme de l’entrepreneur car dans les débuts il doit être présent le plus possible pour faire avancer les choses autrement.  C’est comme ça que je me vois dans plusieurs années.  J’ai toujours le rêve de bâtir une grande entreprise un jour . Je sais très bien toutefois que je ne serai pas apte à la gérer car ma plus grande force est la création, l’animation Web et d’amener de nouvelles idées ou pistes de réflexions pour innover.

Qu’en pensez-vous ?

5 Commentaires

  1. Hugo L

    Je me souviens d’un conseil qu’on m’a donné il y quelques année. La plus grande qualité d’un entrepreneur est de connaitre ses limites et de savoir quand laisser sa place. On ne peut pas être bon dans tout et notre force n’est pas nécessaire à tous les stade d’une entreprise.

    Réponse
  2. Jean-luc Hudry

    Il y aura toujours une différence entre celui qui construit et celui qui gère.

    Le véritable entrepreneur est celui qui fait les deux !

    En effet, construire une entreprise, au sens noble du terme, c’est bien sûr la gérer, mais c’est aller bien au delà.
    Ceux qui ont cette expérience le confirmeront probablement.

    Il y a donc une – nette- différence (méthode, temps, objectifs etc) entre un chef d’entreprise et un entrepreneur.
    http://moralotop.com

    Réponse
  3. Guillaume Maison

    Bonjour,

    il est clair que l’entreprenariat peut être lié à la chefferie d’entreprise. Mais il s’agit de deux choses bien séparées. Selon moi, et comme vous le dites très bien, l’entreprenariat est pour moi synonyme de créativité, d’action, de leadership. L’entreprenariat c’est la gestion de l’incertitude. Chef d’entreprise, c’est assurer la pérennité, c’est soutenir l’entreprenariat. Chef d’entreprise, c’est la gestion du risque.
    La différence ? Lorsque vous gérer le risque, vous savez ce qui vous attend, vous anticipez et vous pondérez le risque. Ensuite, vous acceptez ou non de courir ce risque en fonction de sa pondération. Lorsque vous gérez l’incertitude, vous ne savez pas ce qui vous attend, vous n’avez aucune connaissance du ou des chemins empruntés Vous savez que vous voulez aller à tel endroit, sans savoir ce que vous trouverez en chemin. Et tant mieux, la surprise, c’est meilleur.
    J’ai coutume de dire que l’entrepreneur dit « on va dans tel direction » et fait avancer un bulldozer pour « défricher », le chef d’entreprise lui est là pour construire la route en mettant le goudron.

    Cordialement,

    Réponse
  4. Solangebouix

    Il semble qu’en effet, la gouvernance de certaines grosses entreprises s’inscrive particulièrement dans le seul cadre de l’efficacité économique « court, moyen terme », laissant peut-être de côté d’autres valeurs, dont certaines sont pourtant affichées (RSE, DD…).

    Rester soi me parait cependant essentiel en tant qu’entrepreneur, pour exister et durer. Embaucher et permettre à plusieurs salariés de vivre, voire de s’épanouir socialement, ce n’est pas rien…même s’ils sont 2, 3…
    Solange Bouix

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Kim Auclair

Salut! Moi c'est Kim
Mon talent et mon travail est d’aider les entrepreneurs et travailleurs autonomes à se faire connaître dans les médias et multiplier les opportunités d’affaires. En savoir plus sur moi



Travailler avec Kim Auclair