La chute de Flowtab : leçons de démarrage

Créé en 2011, Flowtab était une entreprise qui désirait offrir une meilleure façon de commander et payer les boissons dans un bar en accélérant le service pour que les serveurs n’aient plus à traiter les paiements. Maintenant fermée, elle partage leur chute et apprentissage du début à la fin sur leur site Web sous forme d’un carnet. On y apprend, entre autres,  les erreurs que l’entreprise a réalisées, les opportunités ( bonnes et mauvaises ) ainsi que les contrats qu’elle a obtenus. Je vous invite à lire leur histoire.

Voici des leçons que je retiens.

Il faut avoir du concret à montrer avant de lancer de façon officielle un projet

Dès son début dans l’Apple Store, l’application Flowtab a suscité l’intérêt de plusieurs personnes. Le problème ? Elle n’avait aucun bar à présenter. Les utilisateurs ne pouvaient pas vraiment l’utiliser.

Le dépôt d’un brevet peut être une perte de temps

Les fondateurs de Flowtab ont mentionné dans leur carnet en ligne avoir mis trop d’énergie sur le dépôt de leur brevet. Ils l’avaient surtout fait pour montrer que leur application valait quelque chose aux yeux des investisseurs.

Engager une entreprise de télémarketing pour faire des ventes est une mauvaise idée

Les gens derrière Flowtab ont engagé une firme de télémarketing pour approcher des gérants de bars. Ils ont appris rapidement que c’était une erreur.  Utiliser cette approche manquait de transparence. Ils ont compris que le fondateur ou une personne interne pouvait être mieux placé pour parvenir à des résultats intéressants et mettre en confiance un futur client.

Bonne lecture.

A+

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Kim Auclair

Salut! Moi c'est Kim
Mon talent et mon travail est d’aider les entrepreneurs et travailleurs autonomes à se faire connaître dans les médias et multiplier les opportunités d’affaires. En savoir plus sur moi



Travailler avec Kim Auclair