Bloguer, une forme de mentorat ?

Peut-on dire que bloguer serait une forme de mentorat ?

Je me posais récemment cette question en lisant de nouveau la définition du mentorat sur le site de Mentorat Québec, un organisme dont la mission est de promouvoir et de développer la culture mentorale en offrant des services adaptés à des personnes et des organisations reliées au monde du travail et au développement professionnel :

Le mentorat est une relation interpersonnelle de soutien, d’échanges et d’apprentissage, dans laquelle une personne d’expérience investit sa sagesse acquise et son expertise afin de favoriser le développement d’une autre personne qui a des compétences à acquérir et des objectifs professionnels à atteindre.

Voyons ensemble les choses autrement. En quoi bloguer serait une forme de mentorat ? Selon moi les blogueurs, dans un contexte professionnel, sont, avant tout, des individus qui ont le désir de partager des expériences, des découvertes et des connaissances dans un domaine quelconque. En partageant leur savoir-faire et savoir-être, leur passion, leurs aventures  mésaventures et leurs conseils, ils contribuent au développement professionnel ou personnel de d’autres personnes et ce sans nécessairement le savoir.

Note : cet article à été publié initialement sur LesAffaires.com

Bloguer est aussi un exercice intéressant pour l’entrepreneur débutant en affaires. Le blogue lui permet entre autres de communiquer autrement son apprentissage, de partager ses compétences et ses expériences. Cela lui permet également de mieux connaître son public cible, de vendre autrement, de réseauter et de prendre le temps de s’arrêter pour structurer sa pensée.

Par exemple, en consultant divers blogues d’entrepreneurs aux États-Unis, j’apprends de leurs expériences,  de leurs échecs qu’ils veulent bien nous partager. Ces lectures me sont souvent utiles avant la prise de décision et me permettent de réfléchir comment je pourrais m’adapter autrement à des situations.

En réfléchissant à différentes conditions de réussite d’une relation mentorat, j’ai pu y trouver quelques similitudes entre le blogue et le mentorat. En voici quelques unes :

Un jumelage s’appuyant sur les affinités et les besoins complémentaires des personnes

Ici la blogosphère devient en quelque sorte une banque de mentors. Chaque blogue représente une fiche. Celui qui désire être mentoré  peut choisir de s’abonner à des blogues en fonction des connaissances et compétences qu’il veut bien acquérir et des objectifs professionnels qu’il veut atteindre.

Une intention volontaire

Tout comme devenir mentor ou mentoré, devenir blogueur est une action volontaire qui divulgue selon moi une intention quelconque. L’entrepreneur débutant en affaires qui se fait connaître en bloguant ses propres expériences en est un exemple.

Le dévoilement de soi

Selon mon expérience avec mes mentors, le succès dans une relation de mentorat se produit lorsque la communication et les échanges sont pertinents et vrais. Dans le cas du blogueur, plus il partagera ses aventures, ses échecs et ses réussites, plus il pourra attirer des commentaires pertinents qui pourront l’aider dans son cheminement professionel. C’est ce qui développe également une confiance auprès des lecteurs.

Qu’en pensez-vous ?

2 Commentaires

  1. Lyne Boisvert

    Bonjour Kim,

    Ton article est très intéressant, c’est vrai qu’on peut retrouver certains conseils professionnels sur les blogues. Le tien, par exemple, est très instructif pour une nouvelle entrepreneure telle que moi. Toutefois, je dois faire attention à ne pas trop passer de temps à chercher l’information dont j’ai besoin. J’ai souvent tendance à trop me disperser du but initial que je me suis fixé. Aussi, certains sites peuvent être intéressants mais s’ils commentent uniquement la vie privée d’une personne, on ne peut vraiment évoluer professionnellement en s’abonnant à ce site.

    Souvent, je me réfère à ce livre lorsque je veux me recentrer sur l’essentiel : « Pourquoi bloguer dans un contexte d’affaires ». Ce livre a été écrit par différents blogueurs, sous la direction de Claude Malaison. Il est excellent. Je vous le conseille, si vous ne l’avez déjà lu.

    Réponse
    • Kim Auclair

      merci pour ton commentaire. Effectivement c’est un très bon livre. Je l’ai déjà lu.

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bloguer, une forme de mentorat ? | Mentorat | Scoop.it - [...] Peut-on dire que bloguer serait une forme de mentorat ? Je me posais récemment cette question en lisant de…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.