Quitter un emploi stable pour entreprendre à temps plein, c’est possible

En 2011, j’ai demandé à la communauté Linked Québec s’ils avaient des conseils à donner pour ceux qui désiraient quitter leur emploi pour entreprendre à temps plein. Plusieurs commentaires ont été émis lors de cette discussion et m’ont amenée à écrire un article à ce sujet.

Au moment de la rédaction de mon billet, il y avait près de 40 commentaires sur la discussion. Il y en a aujourd’hui plus de 90. J’ai repéré de nouvelles pistes pertinentes pour guider ceux qui souhaiteraient faire le saut.

En voici quatre :

S’assurer de bien vous connaître  et de bien connaître votre environnement avant de vous lancer

Inspirez-vous du programme de l’école entrepreneurship de Beauce et regardez les différentes phases de l’entrepreneur. Plusieurs obstacles sont à surmonter.  Êtes-vous prêt à vivre une telle aventure ? Désirez vous bâtir une entreprise ou être travailleur autonome ? Êtes-vous prêt à prendre des risques pour bâtir une entreprise prospère ? Si vous avez des enfants, par exemple, assurez-vous d’en parler avec votre conjoint/conjointe avant de faire le saut. Voyez les pour et les contres. Voyez également comment vous pouvez ajuster votre environnement. Prenez aussi le temps de voir toutes les pires situations ( argent, famille, amis, social, emploi, etc. ).

S’attendre à ne pas être retenu comme candidat potentiel d’une entreprise

Sachez que le service des ressources humaines des grandes entreprises peuvent ignorer votre offre de services ou CV et exclure automatiquement votre candidature dès que le mot entrepreneur ou travailleur autonome y figure. C’est bon à savoir si vous désirez répondre à une offre d’emploi pour offrir vos services à la pige. Pensez à trouver une alternative. Prenez note de l’entreprise et cherchez sur Linkedin une autre personne qui pourrait vous aider à transmettre votre offre de services à la bonne personne. Ou encore, trouvez un contact direct.

Sachez demander votre prix

Sachez vous faire payer à votre juste valeur. J’ai pour ma part compris cette notion plus tard dans mon parcours. Établir votre prix selon vos connaissances et votre expérience acquise dans un domaine précis. Sans exagérer, sachez reconnaître votre valeur marchande et chargez le bon tarif. Il faut avoir confiance en ses capacités et les reconnaître pour déterminer le bon tarif.

S’assurer d’avoir quelques clients avant de se lancer

Il faut s’assurer d’avoir des clients réguliers avant de se lancer. Et pas seulement un. Il faut en avoir potentiellement plusieurs. Notez aussi que si vous avez de grosses entreprises comme clientèle, ils prennent toujours plus de temps pour vous payer. Il faut être en mesure d’attendre des paiements parfois jusqu’à 60 jours. La diversité de votre clientèle est importante pour vous aider à arrondir les fins de mois. Si votre entreprise est une startup dans le secteur des technologies et que vous avez un produit, ne négligez pas le côté service de votre entreprise. Il est très utile, surtout dans les premières années.

En espérant que cela puisse vous être utile. Je vous invite de nouveau à consulter mon premier article sur ce sujet : 14 conseils pour quitter un emploi dans le but d’entreprendre à temps plein.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment quitter un emploi stable pour entreprendre à temps plein | Investir dans les Start-ups | Scoop.it - [...] Pour faire suite à mon premier article sur le sujet, voici 4 nouveaux conseils pour quitter un emploi dans…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.