Écrire un communiqué de presse : 12 bonnes pratiques à suivre

Un communiqué de presse est un document d’une ou deux pages destiné aux journalistes. Il ouvre la porte à des mentions, à des entrevues, à des reportages, etc.

Ce n’est pas obligatoire d’écrire un communiqué de presse si vous décidez de faire des relations de presse. Mais ça reste un outil de communication puissant.

Il permet de structurer votre message en plus de vous assurer qu’il soit diffusé avec les mots que vous avez utilisés (parce que, oui, c’est possible qu’il soit repris… sans préavis). Il est aussi complémentaire à tout ce que vous faites déjà pour promouvoir votre entreprise.

Que ça soit du référencement Web, vos publications sur les réseaux sociaux, l’achat de publicité, etc.

Mais attention. Envoyer un communiqué de presse ne garantit pas que vous aurez des retombées médiatiques. Si vous voulez vous assurer d’avoir une visibilité à un endroit précis et garder le contrôle sur votre message, il est préférable d’acheter de la publicité.

Les journalistes reçoivent plusieurs communiqués de presse chaque semaine. Ils sont habitués à voir un certain format.

Mais comment alors écrire un communiqué de presse pour attirer leur attention?

Voici 12 bonnes pratiques.

Définir l’objectif de votre communiqué de presse

Dès le départ, définissez le but de votre communiqué. Il y a plusieurs occasions à saisir pour communiquer avec les médias. Ça peut être pour le lancement d’un outil qui répond à un problème de l’auditoire que vous que vous visez, l’ouverture d’un point de vente physique, le lancement d’un livre, l’obtention d’un prix, etc. structure d'un communiqué de presse

Ajouter un logo

Le logo doit être celui de votre entreprise. Placez-le en haut à gauche de votre communiqué de presse. Ça permet aux journalistes de savoir qui a envoyé le document.

Inscrire la mention « Communiqué de presse » et la date de diffusion

Ajouter la mention “Communiqué de presse” en haut, à droite de votre document permet au journaliste de le différencier de toute autre publication. Pour la date de diffusion, sous la mention “Communiqué de presse”, vous devez indiquer si vous voulez que la nouvelle soit diffusée immédiatement ou s’il y a un embargo à respecter.

  • « Pour diffusion immédiate », les journalistes font la publication de la nouvelle dès qu’ils le pourront, selon le nombre de nouvelles qu’ils ont à traiter.
  • « Sous embargo jusqu’au ___date et heure___ « , les journalistes respecteront la date mentionnée et ne publieront pas la nouvelle avant la date et l’heure indiquées et auront le temps de préparer le sujet autrement.

Utiliser la structure de la pyramide inversée

Pyramide inversée - communiqué de presse

Un communiqué de presse est rédigé de la même façon qu’un article de journal. Vous devez présenter l’information importante dès le début et poursuivre en enchaînant avec le reste des informations à transmettre selon le principe de la pyramide inversée. Ça permet aux journalistes de comprendre l’essentiel dès le début.

Choisir un titre simple et accrocheur

Le titre de votre communiqué de presse doit être concis, informatif, captivant et compréhensible par tous. Il doit donner envie de lire le reste du communiqué. J’aime dire que ça résume le message que vous souhaitez faire passer.

Vous devez aller droit au but et éviter d’utiliser des mots exagérés comme « révolutionnaire », « incroyable », « fabuleux », « unique » pour décrire votre entreprise, vos services et vos produits.

Et si vous vous questionnez sur sa longueur, j’aurais tendance à ne pas dépasser 25 mots. Mais, la réalité, c’est qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Ce qui peut vous aider, par contre, c’est d’imaginer le titre d’un article dans la presse en lien avec le message que vous désirez faire passer.

Débuter votre communiquer de presse avec une date et un lieu

Chaque communiqué de presse débute avec la ville concernée par la nouvelle ainsi que la date d’envoi du communiqué de presse aux médias. Ces informations sont suivies d’un tiret. Elles sont importantes puisqu’elles permettent aux journalistes de savoir s’ils sont bien placés pour couvrir le sujet et s’ils sont à temps pour le faire.

  • Exemple : « Montréal, le 24 janvier 20XX. – »

Écrire une bonne accroche

L’accroche, c’est le premier paragraphe de votre communiqué de presse. Dans le milieu des médias, on l’appelle le lead.

En plus du titre, c’est la portion que vous gagnez à travailler le plus. Elle donne une bonne idée de la nouvelle en donnant les réponses aux questions de bases en journalisme : Qui?, Quoi?, Où?, Quand?, Pourquoi?.

Quelle longueur devrait avoir l’accroche? Environ 50 mots, soit de 4 à 6 lignes. Il m’est arrivé d’écrire des accroches de près de 70 mots. Tout un exercice de concision et de pertinence! Gardez en tête que l’essentiel.

Préciser avec des informations complémentaires et une citation

Le corps de votre texte présente les informations complémentaires à l’accroche. Vos paragraphes doivent :

  • présenter une idée précise et distincte;
  • être courts;
  • être dépouillés de lourdeurs et de mots superflus. Exit, les transitions trop élaborées. Chaque paragraphe devrait pouvoir être éliminé sans que le reste du communiqué en souffre.

Je vous recommande également d’ajouter une citation qui apporte quelque chose de nouveau ou qui inclue des statistiques, selon le message que vous souhaitez faire passer. Ça donne de la crédibilité à votre communiqué de presse. Puis si votre communiqué est repris sans entrevue, la citation va suivre. Comme si le ou la journaliste vous aurait interviewé.

Intégrer une présentation de votre entreprise

Profitez de votre communiqué de presse pour intégrer, à la suite de votre nouvelle, un bloc dans lequel vous décrirez votre entreprise. Quelques lignes suffisent. Environ trois ou quatre. Vous pouvez indiquer, par exemple :

  • votre secteur d’activité;
  • votre positionnement dans le marché;
  • des données intéressantes : nombre d’employés, chiffre d’affaires, années d’activité, etc.;
  • principaux produits ou services.

Terminer avec le code -30-

Pour marquer la fin de la nouvelle, il existe un code bien connu du milieu journalistique, le « – 30 – ». Vous devez retenir que tout ce qui se trouve après n’est pas destiné à être publié.

En passant, si vous désirez en savoir plus sur ce code, je vous invite à lire sur le sujet sur Wikipedia.

Ajouter vos coordonnées

C’est ici que vous pouvez ajouter le meilleur courriel et numéro de téléphone pour vous rejoindre. Rassurez-vous! Ces informations ne seront pas diffusées puisqu’elles sont sous le code – 30-. Vous ne regardez pas souvent vos courriels? Ajoutez celles de la personne qui sera en mesure de vous avertir si vous avez une demande d’entrevue.

Écrire à la 3e personne du singulier

Enfin, j’ajouterais qu’un communiqué de presse doit être écrit à la troisième personne du singulier ou du pluriel; au il(s)/elle(s). Jamais au je ou au nous. Pourquoi? Parce qu’il faut conserver un ton neutre et impartial pour faciliter la reprise textuelle de certains passages.

Écrivez votre communiqué de presse comme si vous seriez le narrateur. Un bon truc est d’utiliser une voix active C’est à dire un style d’écriture direct, concis et engageant.

C’est tout. Est-ce que ces trucs vous ont été utiles pour écrire votre communiqué de presse? Répondez dans les commentaires 🙂

Mes conseils pour augmenter votre visibilité et votre notoriété directement dans vos courriels.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *